Quel Horizon pour l’Instrument PME ?

Après 4 ans d’existence, l’Instrument PME s’impose peu à peu comme un outil incontournable du soutien à l’innovation à l’échelle européenne.

A l’heure où se construit le programme européen de financement de la recherche et de l’innovation pour la période 2021-2027 (Horizon Europe), l’Association des Conseils en Innovation et France Innovation publient un communiqué de presse “Quel Horizon pour l’Instrument PME” (cliquez l’image pour télécharger).

Avant de se plonger dans le futur, revenons un instant sur les acquis de l’Instrument PME (rapport d’impact – édition 2018). En 4 ans, l’Instrument PME a permis de soutenir 3 200 PME européennes dans 37 pays dont 729 projets en phase 2 pour un financement moyen de 1,6 million d’euros. Continuer la lecture

Retour sur les Ideas Days de Grenoble

Benkei a participé aux IDEAS DAYS, organisés les 2 et 3 juillet à Grenoble par l’IDEAS LABORATORY, open lab créé par le CEA. Deux jours pour réfléchir ensemble, avec le CEA, les membres fondateurs et les entrepreneurs présents lors de ce rassemblement, inondé par un chaud soleil.

Le sujet, “l’innovation et les technologies pour le climat” a été cadré par la keynote inaugurale de Jean Louis Etienne venu présenter son “Polar pod”, rafraîchissant projet d’exploration des courants océaniques autour de l’antarctique. L’explorateur a su faire preuve de pédagogie pour nous exposer les défis à venir du changement climatique.

“La terre a pour l’instant une fébricule, une petite fièvre, 37,8°C. Il nous faut unir nos efforts pour en maîtriser les conséquences et éviter l’aggravation.” Continuer la lecture

Le client, cet ennemi de l’innovation

C’est une scène de cauchemar que tous les responsables innovation ont vécu au moins une fois dans leur carrière: vous avez peaufiné votre power point et vos arguments imparables, chiffres et illustrations à l’appui. Votre équipe a planché pendant des heures sur l’idée en suivant scrupuleusement toutes les étapes du processus d’innovation. Bref, vous êtes confiant, remonté à bloc… Mais voilà qu’à l’issue de votre exposé au cours duquel vous vous êtes trouvé convaincant, votre patron lâche, avant de clore la réunion : « ok, mais on fait une étude de marché avant d’aller plus loin ». Et là, vous ne le savez peut-être pas encore, mais c’est fichu, condamné, enterré, bref : mort ! Continuer la lecture

Dominique Carlac’h, future présidente du MEDEF ?

Dominique Carlac’h est présidente de l’ACI, l’Association des Conseils en Innovation, depuis bientôt 4 ans. Elle est très appréciée dans la profession  et plus particulièrement par les gens qui, comme moi, ont l’occasion de travailler régulièrement avec elle, et apprécient son professionnalisme et son humanisme. Pour le renouvellement de la gouvernance du MEDEF, elle a décidé de proposer un programme – et sa candidature pour le porter – afin de défendre un certain nombre d’idées et de valeurs auxquelles elle croit. Il va sans dire que je la soutiens dans cette démarche, et, plus important, que je pense qu’elle peut durablement changer le MEDEF, qui en a besoin.

Comme beaucoup, j’ai toujours eu un double sentiment vis à vis de cette organisation, qui reste très marqué par l’aspect « patronal », et pas toujours suffisamment par le côté « entrepreneurial », malgré son changement de nom il y a quelques années. Le programme de Dominique, que vous pouvez télécharger ici, comprend des propositions utiles au monde de l’entreprise, même si je ne me prononcerai pas sur celles relatives au fonctionnement interne de l’organisation, dont je ne suis moi-même pas membre.

Parmi les lignes directrices de ce programme, je retiens entre autres :

  • La volonté inclusive et résolument optimiste de la démarche, résumée dans ce slogan « L’entreprise ensemble, tout à gagner ».
  • L’affirmation de la nécessité de « Clarifier et rendre visibles les nouvelles formes
    de responsabilité des entreprises ». Dominique a développé ce point de vue dans une tribune publiée dans Les Echos Oui, il faut réformer les statuts de l’entreprise
  • Le soutien à l’actionnariat salarié, auquel je crois beaucoup, et depuis longtemps.
  • La volonté d’ancrer résolument les entreprises dans un tissu économique européen, et de favoriser le développement international.

Je sais que les idées sont toujours plus puissantes lorsqu’elles sont portées par des femmes et des hommes de conviction. J’espère donc que le point d’interrogation dans le titre de ce billet disparaîtra. Si cela ne doit pas se produire, j’espère au moins que les idées portées par Dominique trouveront un écho dans le débat public !

 

 

Retour vers le futur !

C’est un grand classique de la littérature de Science-Fiction des années 70 : les états-nations ont disparu au profit de firmes géantes qui dirigent le monde. A en croire les chiffres publiés ces dernières semaines, ce scénario inquiétant pourrait bien se matérialiser.

Qu’on en juge : dans une étude du cabinet PWC publiée en octobre, on apprend que les dépenses 2016 de R&D du géant Amazon se sont élevées à 16 Mds$. Presque autant que la part des administrations (la recherche publique) dans la Dépense Intérieure de R&D (DIRD) française. Ou 40% de la part privée (les entreprises). Continuer la lecture

Un temps pour tout…

« Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux:

un temps pour naître, et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté; […]

un temps pour pleurer, et un temps pour rire; un temps pour se lamenter, et un temps pour danser; »

Bref, Innoblog.fr est de retour !

Favoriser l’accession des PME françaises à H2020

Je reproduis ci-dessous un communiqué de presse de bpifrance annonçant le lancement officiel d’une action entre bpifrance et l’Association des Conseils en Innovation, action à laquelle j’ai le plaisir de contribuer.

Bpifrance et l’association des Conseils en innovation s’associent pour favoriser l’accession des PME françaises aux programmes européens Horizon 2020

Paris le 23 février 2015 – Paul-François Fournier, directeur exécutif en charge de l’Innovation de Bpifrance, et Dominique Carlac’h, présidente de l’association des Conseils en innovation, ont signé un accord de partenariat afin d’améliorer la performance des PME françaises souhaitant accéder aux programmes européens de recherche et d’innovation.

À cet effet, Bpifrance met en place un nouveau dispositif d’aide au diagnostic des besoins des PME et d’orientation vers les programmes d’Horizon 2020, intitulé « Accès aux Programmes européens » (APE). APE a pour objectif de leur permettre d’accéder aux prestations de conseil proposées par les membres de l’association des Conseils en innovation. Habilitées par Bpifrance, les sociétés de conseil intervenant dans le cadre de ce partenariat ont pour mission de sensibiliser, accompagner et suivre des PME françaises dans leurs démarches d’accession aux programmes de recherche et innovation de l’Union européenne dont l’enveloppe budgétaire globale s’élève à 79 milliards d’euros sur la période 2014-2020.

L’aide « Accès aux Programmes européens » se compose de deux modules :

  • « Diagnostic Flash » : diagnostic rapide permettant d’orienter l’entreprise vers un programme de financement adapté à ses besoins et à sa stratégie ;
  • « Accès Europe » : à l’issue du Diagnostic Flash, la prestation peut être poursuivie, à la demande de l’entreprise, sous réserve de l’accord de Bpifrance qui s’appuiera sur l’avis rendu par la société de conseil.

Cet accompagnement est prioritairement tourné vers la préparation d’un dépôt de candidature à l’Instrument PME phase 1. Il peut également permettre d’approfondir la stratégie de l’entreprise afin d’accéder à d’autres programmes européens.

Avec ce partenariat, Bpifrance et l’association des Conseils en innovation valorisent l’accompagnement des entreprises françaises dans le développement de leur stratégie européenne et ouvrent la voie au partenariat public-privé dans le domaine du soutien à l’innovation.

Faciliter le « crowdequity », une excellente nouvelle !

D’après les échos, l’annonce officielle devrait survenir dès demain : le financement participatif en échange de parts sociales devrait être largement facilité en France, en tous cas jusqu’à un certain montant (en « tournée » dans la Silicon Valley, François Hollande a évoqué le chiffre d’1 M€ de capitalisation, pour des investissements de 1000 € par personne). Continuer la lecture

Le Women Innovators Prize 2014 de l’Union Européenne

women_in_science (source CE)Après une première édition en 2011, la Commission européenne vient de lancer la deuxième édition du prix « Femmes et innovation », dont la date de clôture pour l’envoi des candidatures est le 15 octobre 2013. Tous les détails en anglais sont ici (site de la CE). Ce prix est ouverts aux femmes ayant fondé (ou cofondé) leur entreprise, et qui ont bénéficié par ailleurs d’aides financières de la Commission européenne (PCI ou PCRD) durant leur carrière. Ce programme fait ainsi un lien entre recherche, entrepreneuriat, et égalité des droits, ce qui en fait son originalité (on se souvient du fail « science, it’s a girl thing »).

On sait désormais que permettre aux femmes d’accéder aux plus hautes études et responsabilités est un facteur de succès économique, au-delà même de l’aspect éthique (e.g.: la banque mondiale a par exemple estimé qu’ne hausse de 1 % du nombre de femmes ayant suivi un enseignement secondaire peut permettre de renforcer la croissance économique annuelle par habitant de 0,3 %). Il serait dommageable que le monde de l’innovation et de la recherche reste à la traîne sur ce sujet.

En attendant le dépôt des candidatures et les résultats, vous pouvez retrouver ici les 3 lauréates de l’édition précédente.