Livre blanc : les études stratégiques de l’innovation

LivreBlanc-MIDans un précédent article, nous avions posé la question « existe-t’il un marketing de l’innovation ? » (http://innoblog.fr/?p=227).

L’Association des conseils en innovation (http://www.asso-conseils-innovation.org) apporte sa contribution au débat, en publiant ces jours-ci un court mais intéressant « Livre blanc sur les études stratégiques de l’innovation ». (Cliquez ici ou sur l’image ci-contre pour télécharger ce rapport).

L’association décrit – et illustre par des témoignages – les besoins en études marketing lors des 4 étapes principales du processus d’innovation :  détection, exploration, validation et développement. Parmi les recommandations formulées, la prise en compte des dépenses liées à la réalisation d’études stratégiques et marketing dans le calcul de l’assiette du Crédit Impôt Innovation (mesure réservée, rappelons-le, aux PME). Cela aurait pour intérêt de limiter la charge financière pour les entreprises qui étayent leurs processus d’innovation par des études stratégiques sérieuses, mais aussi de reconnaître l’importance de ce type d’études dans le succès des démarches innovantes de ces entreprises.

Quand l’innovation déçoit.

Accenture_studyLowRiskC’est un article d’Aurélie Barbaux (Les grandes entreprises déçues par leurs efforts d’innovation), citant une étude d’Accenture, qui m’incite a écrire cette note de blog. Cette étude d’Accenture établit un double constat, tout à la fois encourageant et négatif.

Pour la partie encourageante, l’étude, menée en France, Royaume-Uni et Etats-Unis, confirme que l’innovation est une pratique perçue comme essentielle par les dirigeants. 93% considèrent que la capacité d’innover est indispensable pour le succès à long terme de l’entreprise. 70% identifient d’ailleurs l’innovation comme étant dans le « top 5 » de leurs priorités. Continuer la lecture

Financement public de la recherche : la cour des comptes vise juste

RapportCC_France_juin2013C’est l’un des rapports les plus intéressants parus depuis longtemps sur le sujet : le document de la cour des comptes publié le 10 juin est un « must read » à propos de la recherche et de son financement public.

C’est évidemment sous l’angle des chiffres que la cour des comptes aborde le sujet. Et certains d’entre eux sont sans équivoques (la part relative de la France dans le PCRD par exemple), d’autres plus surprenants : je pensais par exemple que la part des financements « sur projets » dans le volume global était plus élevé (moins de 15% en réalité).

Les 5 recommandations principales sont, il faut bien l’avouer, un peu incantatoires. Mais elle devraient pour le moins faire réagir, voire créer quelques polémiques :

  1. Mieux retracer, fiabiliser et programmer le financement public
  2. Poursuivre le développement du financement sur projets
  3. Se remobiliser pour obtenir plus de crédits européens
  4. Améliorer la gestion des établissements
  5. Renforcer les retombées économiques

Nous reviendrons plus longuement sur le rapport et ses propositions. Vous pouvez en attendant le télécharger sur le site de la cour des comptes en cliquant sur l’image ci-dessus. Bonne lecture !

Le Women Innovators Prize 2014 de l’Union Européenne

women_in_science (source CE)Après une première édition en 2011, la Commission européenne vient de lancer la deuxième édition du prix « Femmes et innovation », dont la date de clôture pour l’envoi des candidatures est le 15 octobre 2013. Tous les détails en anglais sont ici (site de la CE). Ce prix est ouverts aux femmes ayant fondé (ou cofondé) leur entreprise, et qui ont bénéficié par ailleurs d’aides financières de la Commission européenne (PCI ou PCRD) durant leur carrière. Ce programme fait ainsi un lien entre recherche, entrepreneuriat, et égalité des droits, ce qui en fait son originalité (on se souvient du fail « science, it’s a girl thing »).

On sait désormais que permettre aux femmes d’accéder aux plus hautes études et responsabilités est un facteur de succès économique, au-delà même de l’aspect éthique (e.g.: la banque mondiale a par exemple estimé qu’ne hausse de 1 % du nombre de femmes ayant suivi un enseignement secondaire peut permettre de renforcer la croissance économique annuelle par habitant de 0,3 %). Il serait dommageable que le monde de l’innovation et de la recherche reste à la traîne sur ce sujet.

En attendant le dépôt des candidatures et les résultats, vous pouvez retrouver ici les 3 lauréates de l’édition précédente.

Manifeste pour une fédération des services à l’innovation

Serment_du_Jeu_de_Paume_David_détailL’économie de l’innovation est, en elle-même, une innovation majeure. Véritable changement dans les pratiques industrielles et commerciales, elle jouera également un rôle primordial dans les évolutions sociétales futures.

Sur les questions de la croissance, de l’éducation, de la participation citoyenne, de l’environnement, du vieillissement et bien sûr de la santé, les pratiques innovantes, technologiques ou non, vont se multiplier.

J’y reviendrai dans une autre note, mais je ne pense pas que cette évolution vers plus d’innovation soit bonne ou mauvaise en soi. Par contre, ce qui est certain c’est qu’elle peut être plus ou moins fertile et créatrice d’emplois qualifiés. Continuer la lecture

France Europe 2020 – enfin la convergence ?

drapeauxMalgré les bonnes volontés affichées et les discours convenus, la cohérence entre les politiques nationales d’aide à la recherche et à l’innovation et les politiques européennes sur le même sujet, est restée globalement chimérique, en France comme ailleurs. Difficile de croire que cela changera du jour au lendemain, ne serait-ce que pour des raisons de calendrier et de choix politiques locaux.

Et puis, que doit faire le gouvernement : renforcer les axes stratégiques européens au risque d’en exacerber les effets négatifs potentiels, ou au contraire venir compenser les insuffisances ou les « trous » des politiques européennes en agissant en local ? Continuer la lecture

Lien : « rente relationnelle » pour l’Innovation ouverte ?

secret-OI-2

L’innovation ouverte et collaborative repose, par nature, sur l’intervention d’acteurs extérieurs. Sous-traitants ou partenaires, organisations ou individus, connus ou relativement « anonymes », etc. Cet article de blog prétend que le secret de la réussite de l’innovation ouverte, c’est peut-être la fidélité !

Sans être aussi catégorique, nous ferons volontiers nôtres les injonctions de passer d’un « échange transactionnel » « à un échange relationnel » pour l’innovation collaborative, ainsi que le concept de « rente relationnelle », qui, bien que limité par les risques de routine, traduit les avantages d’une relation de coopération établie  a minima sur le moyen terme. D’expérience, les résultats concrets de l’innovation ouverte et collaborative deviennent souvent significatifs 1 à 2 ans après leur mise en place.

Quoi qu’il en soit, nous vous invitons à lire l’article complet ici : http://open-your-innovation.com/fr/2013/05/01/the-secret-to-perform-open-innovation/

Congrès C.U.R.I.E. 2013, du 3 au 6 juin en Corse

afficheCC2013Le réseau C.U.R.I.E. est l’association qui fédère les acteurs de la valorisation de la recherche publique française.

Comme chaque année, l’association organise un congrès. Il se déroulera cette année du 3 au 6 juin 2013 , en Corse, à Ajaccio et Corte, avec pour thématique « Valorisation de la Recherche Publique et Développement Economique Régional ».

Programme et inscription sont disponibles ici.

Luc Ragon, co-fondateur de ce blog, est intervenant pour un atelier Ecosystème local de l’innovation, le mardi 4 juin.

Sortie du « guide du crédit d’impôt recherche » 2013

GuideCIRLe guide du crédit d’impôt recherche vient d’être mis en ligne sur le site du MESR. Vous pouvez également le télécharger en cliquant sur l’image ci-contre. Il aborde notamment cette années les dépense d’innovation (éligibles pour les PME), dont nous avions déjà parlé.

C’est un outil intéressant pour posséder une vision globale du mécanisme. Si vous êtes concernés par le CIR dans votre entreprise, que vous vous fassiez accompagner ou non, c’est un guide qui, lu en quelques minutes (30 pages hors annexes), vous apportera des éclairages utiles.

On peut seulement regretter sa date de sortie : sortir un guide « grand public » du CIR 2013 en avril de cette même année renforce l’idée que le CIR n’est pas (encore) suffisamment un outil de planification de sa R&I et des dépenses liées.

Le « questionnaire de Proust » de l’Innovation – Patrick Haouat

En marge des « 3 questions à… », Patrick Haouat a répondu au « questionnaire de Proust » de l’innovation, que nous soumettons à nos invités.
Quand avez-vous entendu parler d’Innovation pour la première fois ?
Dans mon premier emploi après la fin de mes études, à l’ONERA.
Jules_verneUn livre qui donne envie d’innover ?
L’œuvre de Jules Verne dans son ensemble.
Une entreprise qui innove que vous avez rencontrée récemment ?
Renz, fabricant de boîtes aux lettres.
Une citation se rapportant à l’Innovation ?
« Si j’avais écouté mes clients, je leur aurais fabriqué un cheval qui court plus vite » (Henri Ford)
La définition de l’Innovation que vous retenez ?
Il en existe de nombreuses, et le manuel d’Oslo est une référence. Mais j’aime bien la concision de la « destruction créatrice » de Schumpeter.